Vous êtes ici

recherche_720px.jpg

Axes de recherche

Le stratège se caractérise par son implication directe dans un processus considéré comme stratégique pour l'entreprise, de la réflexion, en passant par la décision jusqu'à sa mise en oeuvre. Ce projet de recherche consiste à analyser l'impact de la diversité des profils des stratèges sur la représentation de la stratégie d'entreprise, ses processus de décisions et les moyens de sa mise en oeuvre.

Thème

Le stratège se caractérise par son implication directe dans un processus considéré comme stratégique pour l'entreprise, de la réflexion, en passant par la décision jusqu'à sa mise en oeuvre. Située dans le courant de la « strategy as practice », cette recherche consiste à analyser l'impact de la diversité des profils des stratèges sur la représentation de la stratégie d'entreprise, ses processus de décisions et les moyens de sa mise en oeuvre.

Terrain

Les stratèges interrogés ont des profils et des parcours divers, les types de diversité mobilisés sont les suivants (non exclusifs):

  • Diversité de genre (hommes/ femmes)
  • Diversité de cursus académique, de l'autodidacte à l'ancien d'une grande école
  • Diversité d'origine culturelle
  • Diversité de positionnement dans l'entreprise : le dirigeant, l'expert, l'opérationnel
  • Diversité de secteurs, afin de repérer les difficultés et l'intérêt de recruter des profils venant de secteurs différents
  • Diversité de taille d'entreprise, afin de repérer les difficultés et les apports de recrutement de profils venant de petites entreprises pour les grands groupes et inversement

Total: 100

Tous secteurs

Méthode

Entretiens semi directifs pouvant durer plusieurs heures.

Résultats attendus

Une analyse des similitudes et différences en fonction des types de diversité dans les représentations de la pratique de la stratégie d'entreprise, de la réflexion, en passant par la décision puis sa mise en oeuvre.
Une production théorique et pratique articulant les travaux en management stratégique et ceux sur la diversité pour comprendre le rapport entre différences et représentations de la stratégie d'entreprise dans sa pratique.

Dans un monde de plus en plus multipolaire, les organisations doivent faire face non pas à une globalisation mais à une diversité croissante de leurs environnements et de leurs ressources. Cette recherche vise ainsi à étudier les relations entre coopération, diversité et performance dans les entreprises.

Problématique

Dans un monde de plus en plus multipolaire, les organisations doivent faire face non pas à une globalisation mais à une diversité croissante de leurs environnements et de leurs ressources. Or, l'impact de la diversité sur la qualité de la coopération est ambigu. En effet, la diversité des ressources apportées à un projet de coopération est à la fois un ressort ' la complémentarité des savoir-faire de chacun est vecteur d'innovation ' et source de conflit ' les difficultés à s'intégrer dans une équipe multiculturelle entravent le travail coopératif. De par cette ambivalence, la diversité apparaît comme un concept central dans l'étude de la coopération inter et intra organisationnelle et la capacité à coopérer avec des cultures, des genres ou encore des métiers différents devient une compétence critique, difficile à identifier, à développer et à intégrer dans les processus organisationnels.

Résultats attendus

Compréhension des effets de la diversité sur la coopération et sur la performance des équipes au sein des organisations.

Au carrefour de la sociologie et des sciences de gestion, cet axe vise à comprendre en quoi les singularités de trajectoires ou de profils sont souvent au coeur de la création entrepreunariale. Pourquoi l'entrepreneur est-il souvent un "étranger" ?

Thème

Cette recherche consiste à comprendre les raisons pour lesquelles les entrepreneurs et les innovateurs sont souvent des étrangers. Il faut bien évidemment comprendre ce terme de manière générale: l'étranger n'est pas celui qui dispose d'une nationalité différente du pays qu'il habite, l'étranger est "celui qui vient d'ailleurs" selon la formule de Simmel.

L'identité de l'étranger se caractérise donc par sa "différence": socialisé ailleurs que dans l'organisation, les métiers et la culture professionnelle dans lesquels il se trouve, à un moment donné de son parcours, il n'est pas parfaitement intégré, il se trouve dans situation relativement déficitaire du point de vue de sa socialisation.

Problématique

Ce déficit peut être considéré comme un handicap, celui de sa différence, il peut également être considéré comme une ressource, celle de la distance par rapport aux conventions. C'est cette distance qui permet de prendre les risques entrepreneuriaux: Schumpeter, Merton ou Becker indiquent parfaitement que les innovateurs exercent leur talent en transgressant les normes établies.

L'autre ressource de l'étranger est qu'il a généralement des amis, alliés ou référents qui demeurent "ailleurs": c'est le phénomène de la diaspora pour la question des nationalités ou des religions, c'est celui des réseaux sociaux pour la question des entreprises. Ces questions sont traitées par la sociologie de l'innovation (Callon, Latour, Alter) mais ne prennent pas en compte la spécificité du thème de l'étranger.

Terrain

Types d'"étrangers" devenus entrepreneurs innovateurs à interviewer:

  • femmes
  • syndicalistes ou politiciens
  • représentant de minorités sexuelles (rendues publiques)
  • individus à très forte mobilité sociale
  • étrangers (non français)

Total: 30

Tous secteurs

Méthode

Entretiens non directifs de plusieurs heures.

Résultats attendus

Une dizaine de biographies "type" mettant en évidence la récurrence des phénomènes vécus par ces profils différents.

Une production théorique et pratique articulant les problématiques de gestion et de sociologie pour comprendre le rapport entre différence et performance.

Descriptif